Warning: Use of undefined constant phpStructure - assumed 'phpStructure' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/6/d634417474/htdocs/clickandbuilds/MargueriteGens/wp-content/themes/Blog1418v2/index.php on line 7

Bilan 1914 : le 126e régiment d’infanterie

 

Journal des marches et opérations du 126e régiment d’infanterie, 2 août 1914-31 décembre 1915. © Ministère de la Défense – Mémoire des hommes, 26 N 685/7. Consulter le document en ligne

Journal des marches et opérations du 126e régiment d’infanterie, 2 août 1914-31 décembre 1915.
© Ministère de la Défense – Mémoire des hommes, 26 N 685/7.
Consulter le document en ligne

Les premières semaines de combat du 126e RI selon Marguerite Genès

Le vendredi 7 août 1914, Marguerite Genès évoque que le 126e RI partira le lendemain. Mystère quant à la destination précise. Effectivement, le 8 août 1914, un important convoi ferroviaire quitte la gare de Brive pour le front. Mais quel front ? En ayant recours au journal des marches et opérations (JMO) du régiment, l’itinéraire du 126e RI peut être reconstitué : Limoges, Troyes, Saint-Dizier et Villers-Daucourt, dans la Marne. Ce sera donc le front de la Marne.
En septembre 1914, toujours sans nouvelles de ce que deviennent les soldats brivistes, Marguerite Genès ne peut se douter de la violence des combats qu’ils mènent. La même source, le JMO, décrit ainsi la terrible journée du 20 septembre où, à Jonchery-sur-Suippe, le régiment livre une rude attaque pour conquérir la côte 160. On apprend que « quelques centaines de mètres sont gagnés au prix de 400 hommes et sous-officiers mis hors de combat ». Deux lieutenants sont tombés aussi. Le rédacteur du JMO parle alors d’un « régiment mutilé » qu’il faut bien reconstituer, le surlendemain, avec la nomination de nouveaux gradés.
En un mois et demi, le 126e RI a déjà perdu un cinquième de sa troupe d’active…
Texte rédigé par les élèves de seconde du lycée Cabanis lors d’ateliers aux archives municipales de Brive en 2014.