Warning: Use of undefined constant phpStructure - assumed 'phpStructure' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/6/d634417474/htdocs/clickandbuilds/MargueriteGens/wp-content/themes/Blog1418v2/index.php on line 7

Dimanche 25 octobre 1914

 a envoyé , et  réchauffer le courage des combattants, des blessés par ses chansons patriotiques. Excellente idée. J’ai regretté que le Bulletin des armées ne donnât pas des poésies de , de Manuel, de Sully Prudhomme, de Victor Hugo. J’ai trouvé une belle chanson guerrière de . Mes élèves et moi, nous allons la copier et la joindre aux gilets, aux vêtements de laine que nous avons tricotés pour nos soldats.

La vaccination à l’hôtel de ville. Souvenirs que la salle me rappelle.

 

Chanson guerrière

Que portes-tu dans ta giberne,
Soldat ? – De la poudre et du fer.
Que sous les toiles on hiverne,
Qu’au soleil on grille l’enfer,
Les mêmes refrains à la bouche,
Du même entrain, du même pas,
Vers la gloire ou vers le trépas,
Marche en déchirant la cartouche !
Parfois vaincu, souvent vainqueur,
Toujours fidèle à l’espérance,
Le soldat porte dans son cœur
La France !

Que portes-tu sur ton épaule,
Soldat? – Ton sac et ton fusil,
Aux lèvres le franc sel de Gaule
Qui pétille comme un grésil,
Ta pipe en ta poche serrée,
Un sabre dans ton poing nerveux,
Au cou la mèche de cheveux
Qu’en pleurant y mit l’adorée !
Parfois vaincu, souvent vainqueur,
Toujours fidèle à l’espérance,
Le soldat porte dans son cœur
La France !

Que portes-tu dans ta poitrine,
Soldat? — La haine de l’affront,
La gaîté que rien ne chagrine,
L’orgueil qui relève le front,
L’amour de la terre chérie
Où tes morts dorment leur sommeil,
Et, comme un rayon de soleil,
Le souvenir de la Patrie !
Parfois vaincu, souvent vainqueur,
Toujours fidèle à l’espérance,
Soldat, tu portes dans ton cœur
La France !

Armand Silvestre

Alexandre Millerand (1859-1943)

Carte postale. Archives municipales de Brive, 37 Fi 751.

Carte postale. Archives municipales de Brive, 37 Fi 751.

Né à Paris, Millerand est ministre de la Guerre en 1914 et le reste jusqu’en 1915. En 1920, il est élu président de la République.

Texte rédigé par les élèves de seconde du lycée Cabanis lors d’ateliers aux archives municipales de Brive en 2014.

Jean Aicard (1848-1921)

Jean Aicard de l’Académie française (Agence Meurisse). Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et Photographies, EI-13 (2512).

Jean Aicard de l’Académie française (Agence Meurisse).
Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France, département Estampes et Photographies, EI-13 (2512).

Poète, romancier et auteur dramatique français. En 1894, il devient président de la Société des gens de lettres et, en 1909, il entre à l’Académie française.

En savoir plus

Théodore Botrel (1868-1925)

Né à Pont-Aven (Bretagne), cet auteur, compositeur et interprète est l’auteur notamment de La Paimpolaise ainsi que de chansons patriotiques.

En savoir plus

Histoire de la guerre par le Bulletin des Armées, n° 3, 1er-31 octobre 1914, p. 246. Source : gallica.bnf.fr / Ville de Paris / Bibliothèque historique, 2013-303743.

Histoire de la guerre par le Bulletin des Armées, n° 3, 1er-31 octobre 1914, p. 246.
Source : gallica.bnf.fr / Ville de Paris / Bibliothèque historique, 2013-303743.

Paul Déroulède (1846-1914)

G_37fi825_deroulede

Carte postale. Archives municipales de Brive, 37 Fi 825.

Fondateur de la Ligue des patriotes en 1882, Déroulède est l’incarnation de l’esprit de revanche de la France sur l’Allemagne.

Texte rédigé par les élèves de seconde du lycée Cabanis lors d’ateliers aux archives municipales de Brive en 2014.

Armand Silvestre (1837-1901)

Officier du génie à 22 ans, il quitte rapidement la carrière militaire pour se consacrer à la littérature. Écrivain, romancier, poète, conteur et critique d’art, il devient, en 1869, sous-chef au bureau de la bibliothèque et des archives au ministère des Finances, puis, en 1892, il est nommé inspecteur des beaux-arts.